Humoresques

Bibliographie

Recherche bibliographique : Conseils pratiques

La fonction recherche permet de trouver rapidement les noms et titres recherchés. Un rectangle mentionnant "recherche" se trouve  en haut de l'écran à droite sur le bandeau noir. Ce rectangle  est précédé d'une loupe. Il suffit d'y inscrire l'intitulé de votre recherche, de cliquer la touche "entrée" et les résultats s'affichent instantanément. Les trois "A" de tailles différentes qui se trouvent au-dessus du rectangle permettent de modifier la taille des caractères pour une lecture du site à votre convenance.

La vérité sur Max Lampin

images/2020_ Lampin_300.jpgRoland Topor, La vérité sur Max Lampin, Postface de pacôme Thiellement, Paris, Nouvelles éditions Wombat, 96p, 7€. 

 

mot-clé : Max Lampin

 

Les inconditionnels de Topor se réjouiront de cette nouvelle publication dans la collection "Poche comique"des éditions Wombat dont la présentation donne le meilleur aperçu : "HAÏSSEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES ! Certains se détendent grâce à des livres de coloriage. D'autres ont besoin d'exercices de détestation, voire de magie noire. Pour rester zen :déversez donc votre colère sur un bouc émisaire idéal : Max lampin. petit ravaté binoclard en qui chacun pourra projeter (selon ses goûts) son patron, son banquier, son contrôleur fiscal ou son homme politique

Lire la suite : La vérité sur Max Lampin

Caricature et écologie

images/2020_ Ridiculosa-cologie_300.jpgRidiculosa, "Caricature et écologie", n°26, 2019, 293 p., 15€.

 

mot clé : Caricature, écologie, Iran, Trax, Robert Rousso, Alain Dubouillon...

 

 

SOMMAIRE

Avant-propos 7

Introduction (Stéphanie KRAPOTH, Alain DELIGNE, Jean-Claude GARDES) 9

Lire la suite : Caricature et écologie

Conversational Humour and (Im)politeness


images/2020_ conversational humour_300.jpgValeria Sinkeviciute, Conversational Humour and (Im)politeness.
 A pragmatic analysis of social interaction, Amsterdam/Philadelphia, John Benjamins Publishing Company, 2019.

mot-clé : Australie, Grande-Bretagne, linguistique, moquerie, taquinerie.

 

 


Conversational Humour and (Im) politeness is the first systematic study that offers a socio-
pragmatic perspective on humorous practices such as teasing, mockery and taking the piss
and their relation to (im) politeness. Analysing data from corpora, reality television and
interviews in Australian and British cultural contexts, this book contributes to cross-cultural
and intercultural research on humour and its role in social interaction. Although, in both
contexts, jocular verbal practices are highly valued and a positive response–the 'prefered reaction' -
can be expected, the conceptualisation of what is seen as humorous can vary,

Lire la suite : Conversational Humour and (Im)politeness

Et la BD fut !

images/2019_MAGASINBD_300.jpgLe magasin du XIXe siècle, "Et la BD fut !", Société des études romantiques et dix-neuvièmistes, n°6, 2016, 301p. , 25€.

 

mot-clé: Bande dessinée, Histoire en images, XIXe siècle

Les histoires en images, la littérature en estampes qui anticipent la bande dessinée n'en finissent pas de nous intriguer. Ce volume nous convie à une plongée aussi jubilatoire que savante au gré des auteurs, des spécialistes que sont Thierry Groensteen, Philippe Hamon, Antoine Sausverd, Laurent Bihl, Philippe Kaenel, Sandrine Doré. 

Olivier O. Olivier

images/2019_Olivier O_300.jpgOlivier O. Olivier, Peintures, Paris, Les Cahiers dessinés, 2019, 269p., 49€. Textes de Philippe Garnier, Sarah Olivier et Olivier O. Olivier

mot-clé : peinture

 

L'humour et la peinture sont intimement mêlés chez Olivier O. Olivier (1931-2011). Rappelons qu'il fut lauréat du grand prix de l'humour noir-Grandville en 2006. Deux cents oeuvres emmènent le lecteur dans l'univers irraisonnable, et poétique d'un ami de Roland Topor et Fernando Arrabal. Des textes et des photographies évoquent l'artiste au plus près de son quotidien.

 

 

Topor Chefs-d'oeuvre 1

images/2019_TOPOR_chefs doeuvre 1_300.jpgTopor, Chefs-d'oeuvre 1, Paris, Les Cahiers dessinés, 2019, 208p., 29€. Préface de Julie Bouvard.

 

mot-clé : Topor

Après la publication de Topor dessinateur de presse, Topor voyageur du livre (1 et 2) et Le monde selon Topor, Les Cahiers dessinés proposent un ensemble d'oeuvres en noir et blanc placées sous le signe du fantasmatique et de l'inconscient par Julie Bouvard dans sa préface : "Le refoulé se défoule". Cette introduction d'une grande sensibilité apporte un éclairage sur l'artiste dont décidémment on ne fait pas le tour : "Chez Topor, la chair est chimère, et l'individu est son locataire illusoire....". La peur et le rire ont parties liées. Un dessin publié en 1973 dans le New-Yoker -seul dessin reproduit dans la préface et commenté dans l'ouvrage- montre trois blocs de béton, portés à dos d'homme croulant sous leur poids : "Liberté", Fraternité", "Egalité". Un homme à béret et baguettes en potence, prototype du Français moyen est assis sur le bloc "Egalité", une image qui confirme la necessité existencielle pour Topor de dépasser le dessin d'actualité.

 

L'homme qui en savait trop peu

images/2019_THURBER _300.jpgJames Thurber, L'homme qui en savait trop peu, Paris, éd. Wombat, 2019. Préface de Donald Westlake. Aves 15 illustrations de l'auteur, 192p., 18€.

 

mot-clé : Humour anglo-saxon, nouvelles policières, New-Yorker

 

DES CRIMINELS A MOURIR DE RIRE ! Les éditions Wombat poursuivent leur passionnant travail de traduction des grands humoristes américains. Avec James Thurber, l'esprit du New-Yorker fait partie des classiques.

Extrait de l'excellente présentation de l'éditeur  éditions Wombat :

Lire la suite : L'homme qui en savait trop peu

L'image railleuse

Laurent Baridon, Frédérique Desbuissons et Dominic Hardy (sous la dir.), L'image railleuse. La satire visuelle du XVIIIe siècle à nos jours. Actes de colloque en ligne.

Lire la suite : L'image railleuse

Notre-Dame et Victor Hugo

images/Hugo-Panthon-Roubaud-382x500.jpgRegarder, contempler et visiter Notre-Dame de Paris au XIXe siècle (Partie I. A vol d'oiseau

par Agnès Sandras, chargée de collections en histoire de France au département philosophie, histoire, sciences de l'homme. 

 L'actualité nous rappelle -cruellement- combien notre regard est le reflet de notre temps et comment l'histoire a trouvé le génie des lieux de Notre-Dame grâce à Victor Hugo. Agnès Sandras nous propose une passionnate rétrospective de ces transformations dans la conscience collective :

 

 "Au XIXe siècle, la mode des voyages à destination de Paris est facilitée par les chemins de fer et avivée par l’attrait des Expositions universelles (1855, 1867, 1878, 1889 et 1900). Les progrès de l’imprimerie permettent la multiplication de guides de voyages, récits, ou autres ouvrages décrivant les lieux à visiter.  Dans ces livres, la cathédrale Notre-Dame tient une place particulière et de plus en plus importante au fil des décennies.

Lire la suite : Notre-Dame et Victor Hugo

Accueil Bibliographie