Humoresques

Bibliographie

Le sens littéraire de l’humour


moura

Jean-Marc MOURA,

Le sens littéraire de l’humour.

 Puf, hors collection, 2010.


 

Mot-clé: étude littéraire


Chas Laborde. Un homme dans la foule

couv laborde

 

Emmanuel POLLAUD-DULIAN,

Chas Laborde. Un homme dans la foule.

Paris, Edition Michel Lagarde, 2010.

 

Mot-clé: Chas Laborde, humour graphique, reportage

La contrepèterie

contrepeterie    

 

Joël MARTIN,  

La contrepèterie.

Paris, Puf, Que sais-je ? 2ème édition, 2009.

Mot-clé: jeux de mots, Contrepèterie


Humour et dérision

strasbourg
   

 Revue des sciences sociales,  "Humour et dérision", n°43, 2010, Université de Strasbourg.


Mot-clé: Dérision, étude sociologique


Transhumoresques. Du bon rire au bien traduire·

ferrer

 

Idioma

 Transhumoresques. Du bon rire au bien traduire ",

 n°20, décembre 2008.

Edité par Philippe Anckaert, Robert Darquenne, Alain Préaux et Jan Walravens. Bruxelles, Haute Ecole Francisco Ferrer, 2010 [www.edieuro.be]

Mot-clé:étude linguistique, traduction


L'invention comique: enquête sur la poétique d'Aristophane.

jay

 

Ghislaine JAY-ROBERT,

L'invention comique: enquête sur la poétique d'Aristophane.

Franche-Comté: Presses universitaires de Franche-Comté, 2009. Pp. 171.


Mot-clé: étude littéraire, Aristophane

Le rire à l’épreuve de l’inconscient.

inconsc

 

Anne BOURGAIN, Christophe CHAPEROT et Christian PISANI,

Le rire à l’épreuve de l’inconscient.

Paris, Hermann, 2010.

 

Mot-clé: Psychanalyse, inconscient


En lisant Queneau

etienne   

Nouvelles Hybrides.

  " En lisant Queneau ".

n°11, [2010]

Editions du céphalophore entêté.

[Etienne CORNEVIN, 84 rue Montaigne, 36000 CHÂTEAUROUX]

Mot-clé: pataphysique, arts plastiques, Raymond Queneau


Le rire des conteurs

feeries

 

Féeries. Etudes sur le conte merveilleux XVIIe-XIXe siècle.

Le rire des conteurs "

 n°5, 2008

 

Mot-clé: étude littéraire, conte, merveilleux, XVIIe-XIXe

Bibliographie

Cette rubrique reprend les informations bibliographiques transmises dans la lettre d'information annuelle, elle est sélective (doublement car nous ne recevons pas tous les livres concernant le comique, le rire et l'humour) et éminemment subjective :

2009

Christine RAMAT, VALÈRE NOVARINA, La Comédie du verbe. Editions L'Harmattan, Coll. Critiques littéraires, 2009, 428 pages, ISBN : 978-2-296-09058-3. Prix : 35 €.

Présentation de l'éditeur (extraits) : « …les pièces novariniennes développent une dramaturgie de l'excès qui cultive le non-sens, l'incongru et le loufoque. Sur la scène ouverte, la philosophie fait circuler les questions métaphysiques sur des airs d'opérette, la théologie est transformée en bavardages dérisoires… De cette oscillation naît un comique grotesque. Loin de s'inscrire dans la veine destructrice de la dérision moderne, Valère Novarina développe au contraire un comique inspiré qui réconcilie, de manière singulière, l'athée et le mystique, les Pères de l'Eglise et les pataphysiciens pour exalter, en négatif, la puissance poétique du Verbe. »

Laurence DANGUY, L’ange de la jeunesse. La revue Jugend et le Jugendstil à Munich. Paris, Editions de la maison des sciences de l’homme, Collection Philia, 2009.

L’importance de l’esthétique Jugendstil - le nom allemand de l'Art nouveau provient de la revue Jugend (jeunesse), créée en 1896 par Georg Hirth (1865-1902) pour propager ce mouvement artistique. La revue prônait les nouvelles idées sur l'architecture, le dessin, la décoration. La forte présence du motif de l’ange est soulignée et analysée dans cet ouvrage comme un culte de l’art et de la jeunesse par opposition à l’esprit décadent fin de siècle. Cette revue satirique est moins connue que le Simplicissimus fondé la même année également à Munich.

Daniel GROJNOWSKI, La Muse parodique. Paris, José Corti, 2009.

Recueil de textes publiés à la fin du XIXème, période déjà explorée par l’auteur avec L’esprit fumiste et les rires fin de siècle (Corti, 1990). La plupart des poètes cités le sont d’avoir tous « fait entendre leurs contre-chants, à un moment où triomphaient le Parnasse, le Symbolisme, la Décadence….Il leur revient d’avoir réconcilié, une fois pour toutes, poésie et drôlerie. »

Studiolo 7. « Le comique dans les arts » sous la dir. de Marc BAYARD, Revue d’histoire de l’art, Académie de France à Rome- Villa Médicis. Paris, Somogy, 2009.

Ce thème rarement abordé en histoire de l’art l’est ici avec un dossier de trois textes dont deux en français. Francesca Alberti propose une lecture comique de la Danaé de Tintoret. Michel Hochmann évoque les portraits de bouffons et la naissance de la peinture comique en Italie du nord au XVIème siècle. Enfin Guiseppe Di Natale présente l’ironie et le grotesque dans l’art d’Asger Jorn et Enrico Baj. Revue de prestige somptueusement illustrée. Comment ne pas se réjouir de la qualité de ces travaux qui attestent la place de la culture comique dans l’histoire de l’art.

Sociétés &Représentations. « Figures animales », avril 2009, n°27, numéro coordonné par Annie Duprat.

Le bestiaire des caricaturistes est une source d’inspiration puissante pour les caricaturistes. Guillaume Doizy explore les effets recherchés avec l’image du porc et Agnès Sandras-Fraysse pointe la présence animale dans les caricatures de l’année 1856 dans Le Charivari. L’espace littéraire et l’art contemporain sont également abordés. Comme l’annonce d’emblée Annie Duprat, ces motifs opèrent un court-circuit des mots qui interrogent.

Pierre MANIL, « familles, autorité, éducation…et l’humour dans tout ça ? », Atout rire- L’humour dans la relation éducative. Actes de la journée d’études genevoises de la petite enfance organisées à Genève les 5 et 6 février 2009, p. 13-40. FOCPE, case postale 311, 1233 Bernex, Suisse

La question de l’humour dans le lien éducatif est stratégique et ces actes prouvent qu’il est des tentatives riches de promesses. Pierre Manil pointe le développement des manifestations qui préparent celle de l’humour dans les relations familiales. La place de l’humour en éducation s’affirme comme une marque du type de société recherchée, plus humaine.

Solange VERNOIS, L’Orphéon du caricaturiste . Regards sur la pratique musicale dans les périodiques humoristiques illustrés français (1832-1930). Edition Honoré Champion, 2009.

Présentation de l’éditeur (extraits) : « De 1832 à 1930, la période fut d’une extraordinaire richesse tant sur le plan journalistique que musical. …à partir de la création du Charivari la musique a été considérée par les dessinateurs comme un marqueur social. »

François NOURISSIER, Les chiens à fouetter et Le jeu de l’oie du petit homme de plume. Un jeu dessiné par Maurice HENRY, paris, Le Dilettante, 2009.

Les éditions du Dilettante ont eu la bonne idée de rééditer sous forme de boîtier un jeu de l’oie illustré par Maurice Henry avec un texte de François Nourissier. La satire du monde littéraire et de ses jeux pour accéder à la notoriété montre que depuis les années 1950 les stratégies sont certes plus médiatisées mais non moins édifiantes.

Henri ROORDA, Le Pessimisme joyeux. Lausanne, Humus, 2009. 14 euros

Henri ROORDA, Les Almanachs Balthasar 1923-1926. Lausanne, Humus, 2009. 24 euros

Henri ROORDA, Catalogue de l’exposition « Henri Roorda pédagogue libertaire, chroniqueur facétieux et l’humour zèbre. Musée historique de Lausanne, Humus, 2009. 17 euros. Le coffret des 3 volumes avec 13 marque-pages 40 euros. www.humus-art.com

Surprenante découverte de Henri ROORDA (1870-1925), cet humoriste de Suisse romande. Les publications mentionnées accompagnaient une exposition du Musée historique de Lausanne (Juin 2009). Henri Roorda, professeur de mathématique, usait du pseudonyme de Balthasar pour ses chroniques humoristiques. Outre ses textes, Roorda publia d’autres humoristes, dont Alphonse Allais, Jules Renard, Tristan Bernard, Georges Feydeau ou encore Jérôme K. Jérôme ou Stephan Leacock. Le dessinateur Jean Varé (pseudonyme de Maurice Hayward, 1892-1951) figure en bonne place dans l’Almanach Balthazar.

Etienne CORNEVIN, Bernard CHANFRAULT, Rolf LOHSE,Christian MONCELET, John CROMBIE, Le champion du monde de l’humour. Editions du camicase camiphile, 2009.

Actes de la journée d’études consacrée à Cami (1884-1958) le 29 octobre 2008 à l’Ecole supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg. Une jubilation partagée.Éditions du Céphalophore entêté, 84 rue Montaigne, 36000 CHÂTEAUROUX, 12 euros + 3 euros de port soit 15 euros. Pour les amateurs, les œuvres de Cami sont éditées par les éditions Kickshaws (John Crombie et Sheila Bourne), 01 43 25 12 87, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Atelier à La Charité sur Loire. Ces éditeurs passionnés ont également été à l’origine de la célébration du cinquantenaire de Cami avec une exposition au musée municipal de La Charité-sur-Loire en 2008. Catalogue disponible.

Catherine DELESSE et Bertrand RICHET, Le coq gaulois à l’heure anglaise. Analyse de la traduction anglaise d’Astérix. Arras, Artois Presses Université, 2009.

Travail passionnant d’analyse systématique des excellentes traductions anglaises réalisées depuis le début par Anthea Bell et Derek Hockridge. Bertrand Richet a organisé le colloque Astérix de septembre 2009 à l’université de Paris 3. Noms propres, jeux de mots, accents, dialectes, allusions culturelles…tous les problèmes techniques sont abordés y compris avec le témoignage des traducteurs. Rappelons que la librairie Goscinny (5 bis rue Goscinny Paris 13ème, à côté de la BNF) propose cet ouvrage ainsi que tout ce qui est disponible sur Astérix et la BD en général.

Matthieu LIOUVILLE, Les Rires de la poésie romantique. Paris, Honoré Champion, coll. "Romantisme et modernités", n°114, 2009, 592 p. ISBN-13 : 978-2-7453-1806-0. Prix : 95 €.

Présentation de l'éditeur : Le romantisme n'est pas célèbre pour l'humour de sa poésie. L'objet de cet ouvrage est de montrer que cette image est fondée sur une vision partielle de la poésie de l'époque. Les rires noirs, satiriques, absurdes, ou encore le grotesque, l'ironie et l'humour se ménagent une place nouvelle en poésie non spécifiquement comique, tandis que le caractère potentiellement auto parodique du poème romantique vient aussi brouiller les cartes. Le romantisme enrichit considérablement les qualités du rire, qui intègre désormais le champ du "poétique". Par ce biais, cet ouvrage s'intéresse donc aussi à la problématique plus générale de l'alliance du rire et du poétique, à laquelle le XIXe siècle répond par l'intégration du mot "humour", chargé de regrouper les valeurs nouvelles des deux termes.

2008

Rolf LOHSE, Ingenieur der Träume. Medienreflexive Komik bei Marc-Antoine Mathieu. Bochum, Ch. A. Bachmann Verlag, 2008.

Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves a pris naissance dans ceux de son créateur, Marc-Antoine Mathieu. Les jeux avec les codes graphiques et matériels des albums sont riches d’une grande inventivité que Rolf Lohse décrypte avec précision, comme ce patronyme qui renvoie en palindrome à Kafka…Une édition en française serait bienvenue.

2007

Alain VAILLANT, Baudelaire, poète comique. Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007.

L’œuvre de Baudelaire a suscité de nombreuses études, mais Alain Vaillant s’en démarque avec un essai d’interprétation générale de l’œuvre poétique à la lumière de ce « comique absolu » exposé dans De l’essence du rire (1855), une conception totalement étrangère à la tradition aristotélicienne reprise par Molière.

Wallace CHAFE, The importance of not being earnest. The feeling behind laughter and humor. Amsterdam/Philadelphia, John Benjamins Publishing Company, 2007.

Après avoir été longtemps (jusqu’à l’épuisement du sujet !) la chose des psychologues cognitivistes aux Etats-Unis dans les années 1970, l’humour trouve dans cet ouvrage une autre approche qui s’intéresse aux émotions (à leurs fondements physiologiques) et au sens du non sérieux (selon la structure des plaisanteries) qui accompagnent le rire.

Sophie MOIRAND, Les discours de la presse quotidienne. Observer, analyser, comprendre. Paris, Puf, 2007.

Si l’ouvrage ne concerne pas directement l’humour, il propose néanmoins des éléments méthodologiques qui abordent l’analyse linguistique du dessin de presse (Plantu, Pancho).

Michel DIXMIER, Annie DUPRAT, Bruno GUIGNARD, Bertrand TILLIER, Quand le crayon attaque. Images satiriques et opinion publique en France 1814-1918. Paris, éditions Autrement, 2007.

Deux expositions se sont tenues à Blois dans le cadre des 10ème « Rendez-vous de l’histoire ». Ce catalogue qui les a accompagnées est un modèle d’exposé didactique sur l’histoire de la caricature en France au XIXe siècle.

Musée Tomi UNGERER et Centre international de l’Illustration. Catalogue du musée, Musées de Strasbourg, 2007.

Placé sous la direction de Thérèse WILLER, ce nouveau musée accueille les collections que Tomi UNGERER a données à la ville de Strasbourg. Il a pour vocation d’élargir ses fonds aux autres illustrateurs humoristes. Une belle innovation en France à laquelle on souhaite le succès de son modèle, le musée Wilhelm BUSCH de Hanovre (Allemagne).

Mariel OBERTHÜR, Le Cabaret du Chat Noir à Montmartre (1881-1897). Genève, éd. Slatkine, 2007. (ouvrage non reçu, non consulté).

Etudes littéraires. « Le Comique de répétition », Hiver 2007. Université de Laval, Canada.

Ce numéro dirigé par Yen-Maï TRAN-GERVAT parcourt la littérature du moyen âge à nos jours, il précède le numéro d’Humoresques n°26 sur le même thème qui en constitue une complément avec des œuvres postérieures à 1850.

Yves LAVANDIER, La Dramaturgie. Les mécanismes du récit. Cinéma, théâtre, opéra, radio, télévision, bande dessinée. Cergy, Le Clown et l’enfant, 2007, 620p. Pour commander http://www.clown-enfant.com/leclown/fr/index.php

L’auteur expose son expérience et le souci de partager ses conceptions et sa pratique des différentes formes de récit des plus classiques aux plus contemporaines. La neuvième partie concerne plus particulièrement la comédie. Un imposant index des œuvres termine l’ouvrage.

Didier NORDON, Vous reprendrez bien un peu de vérité ? Illustrations de Matyo, Paris, Belin, Pour la science, 2007.

Reprise de textes parus dans le bloc note de la revue Pour la Science. Parmi un vaste choix, le texte « Parapluie, Trampoline, surf » évoque l’art de la citation dans les textes intellectuels (citation-parapluie, citation-trampoline et citation-surf). De quoi donner un peu de modestie à ceux qui s’abritent sous l’autorité des noms connus, qui commentent à n’en plus finir les textes d’auteurs reconnus, ou passent d’une référence à l’autre démontrant qu’une telle pensée coïncide avec un ensemble vide et -comme nous le conseille l’auteur- dispense de lire l’ouvrage ! Précieuse leçon pour nous tous…

Gus BOFA, La Guerre de Cent ans. Postface de Pierre Mac Orlan, Paris, éditions Cornélius, 2007.Présentation « D’une guerre à l’autre » par Emmanuel Pollaud-Dulian.

La transposition de la guerre de 1914-18 (où Gus Bofa [1883/1968] fut blessé) dans un Moyen âge d’anthologie est une ressource formidablement exploitée par l’humoriste qui montre en 1921 l’absurdité et l’horreur au quotidien de tous les conflits de tous les temps. Première réédition très soignée.

Gus BOFA, Qu’attend-on pour faire la guerre ? Préface Emmanuel Pollaud-Dulian, illustrations de Gus Bofa. Paris, éditions Acharnistes, 2007.

Petit format, recueil de textes brefs parus dans les années de l’entre deux guerres soit dans Le Crapouillot, soit pour la plupart inédits. L’introduction situe bien l’amertume de l’humoriste broyé par la guerre et le spectacle de l’absurdité de nouveaux conflits en préparation.

Chas LABORDE, Juillet en Espagne. Préface Emmanuel Pollaud-Dulian, illustrations de Chas Laborde. Paris, éditions Acharnistes, 2007.

Chas LABORDE, illustrateur et humoriste, est de la même génération que Gus BOFA et comme lui rescapé de la guerre de 1914-18. Point d’humour dans ce court document, mais un regard très lucide sur l’Espagne du Frente Popular.

Parade 7 is watching you, revue d’art et de littérature. Ecole Régionale Supérieure d’Expression Plastique de Tourcoing, mai 2007.

Ce numéro consacré à la surveillance dans les arts plastiques ne traite pas de l’humour, ce qui sera le cas d’un numéro à venir. Cependant la présentation par Gilles Froger de l’exposition « Grégoire Motte, humoriste Kudasai » ne laissera pas indifférent l’amateur d’œuvre innovante.

2006

John HEARTFIELD, Photomontages politiques (1930-1938), catalogue de l’exposition présentée au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg du 7 avril au 23 juillet 2006.

L’inventeur du photomontage politique est encore trop méconnu, comme artiste et comme militant anti-nazi en France. Le catalogue de l’exposition de Strasbourg présente les œuvres et leur contexte artistique et politique.

Le modèle PICASSO. Portraits, caricatures, dessins de presse, Catalogue de l’exposition présentée au Musée Peynet et du dessin humoristique du 1er juilet au 15 octobre 2006 à Antibes, Paris, Hazan, 2006.

Exposition et catalogue très original qui donnent du modèle Picasso et de sa satire graphique une illustration étonnante de richesse.(Commissaire : Marie-Noëlle Delorme, chercheur à l’Institut d’esthétique des arts contemporains, CNRS-Université de Paris I))

Raymond BACHOLLET, Les 100 plus belles images de l’Affaire Dreyfus…à travers les journaux illustrés de l’époque, préface de Jean-Denis Bredin, Paris, Dabecom, 2006.

L’iconographie extraite de la presse illustrée de l’époque ordonne le récit de l’affaire Dreyfus. A l’heure des scandales actuels, il n’est pas inutile de mesurer l’extrême violence et le rôle joué par l’image et la presse dans les débats d’opinion. Raymond Bachollet commente les documents avec la précision qu’on lui connaît et donne de ce sujet une version fort originale.

Patrick Le FUR, Alain TREZ, Paris, Iconofolio, 2006.

Pour ceux qui ne connaîtraient que le dessinateur humoristique, il reste à découvrir le peintre. Un monde de couleurs, une figuration primitive, des œuvres qui donnent à sourire.

Culture Clown, « Quels clowns pour aujourd’hui ? », n°11, avril 2006.

Ceux qui ont assisté aux interventions du Bataclown, seront intéressés de découvrir leur revue composée d’entretiens et de réflexions sur leurs pratiques. (www.cultureclown.com)

Catherine DOUSTEYSSIER-KHOZE/Floriane PLACE-VERGHNES (éds), Poétiques de la parodie et du pastiche de 1850 à nos jours, Bern, Peter Lang, 2006. (ouvrage non reçu, non consulté).

Ridiculosa, « Caricature et sculpture », n°13, 2006.

Les rapports multiples et complexes entretenus entre caricature et sculpture interrogent l’intention comique d’œuvres aussi contrastées que celles d’Alfred Le Petit, Philippe Mougey, Niki de saint-Phalle, Dantan, etc.

Questions de communication, n°10, 2006. « Humour et médias. Définitions, genres et cultures ». (Articles de Claude Chabrol, Patrick Charaudeau, Maria Dolorès Vivero Garcia, Manuel Fernandez, Anne-Marie Houdebine-Gravaud, Guy Lochard, Montserrat Lopez Diaz, Mae Pozas, Jean-Claude Soulages, Pierre Vrignaud).

Le dossier à dominante psycholinguistique porte sur le dessin de presse, le discours publicitaire, les interventions d’humoristes dans des émissions TV.

2005

Jacques ROUVIERE, Dix siècles d’humour dans la littérature française, Paris, Plon, 2005.

Une compilation aussi érudite que d’agréable lecture. Le lecteur y découvrira maintes citations spirituelles et surtout leurs sources, ce qui n’est pas si fréquent.

Walter REDFERN, Calembours, ou les puns et les autres. Traduit de l’intraduisible. Peter Lang, 2005.

Extraordinaire travail d’analyse du calembour par ce spécialiste reconnu. La richesse des sources et la subtilité des interprétations contribuent à un apport culturel déterminant. Exploit rarissime, l’humour de l’auteur loin de parasiter le propos scientifique, le sert avec une brillante maîtrise.

Dominique RIVOLIER, Rires du Japon. Arles, Philippe Picquier, 2005.

Enfin une superbe étude sur ce sujet si profondément méconnu. A lire absolument et à dévorer des yeux pour comprendre cet ailleurs du rire.

Repères. Cahier de danse, « La danse et le rire », Novembre 2005. (La biennale nationale de danse du Val-de-Marne, 4, route de Fontainebleau, 94407 Vitry-sur-Seine cedex).

Actes d’une journée d’étude intitulée « les rires de la danse », 14 avril 2005 à la Sorbonne.

André GIRARD, Hitler, Staline et compagnie. Dessins politiques de 1934 à 1942. Paris, Buchet-Chastel, Les Cahiers dessinés, 2005. Préface de Danièle DELORME. Chronologie et commentaires historiques de Pascal IMAHO.

André Girard n’est plus un inconnu depuis que sa fille, Danièle Delorme a ouvert une galerie à son nom consacrée aux illustrateurs et humoristes rue Campagne Première. L’album offre un splendide support à ces caricatures au graphisme maîtrisé.

Noëlle LENOIR (sous la dir. de), La vie politique de Daumier à nos jours, Paris, Somogy éditions d’art, 2005.

Daumier n’est pas seulement le caricaturiste, ni le peintre plus méconnu, il affirme une figure politique dont parlent ici Jean-Noël Jeanneney, Jean Tulard, Jean-Louis Debré parmi d’autres. Inspirateur des caricaturistes ou dessinateurs de presse actuels auxquels il est confronté, Daumier n’a pas pris une ride.

Ridiculosa, « Caricature et publicité », n°12, 2005.

Au service de la publicité ou de l’anti-pub, le recours à la caricature montre la proximité des procédés.

Recherches & travaux, « Rire et littérature », n°67, 2005, Grenoble, Université Stendhal.

Ouvrage composé en l’honneur de Jean SERROY. Textes recueillis et présentés par Bernard ROUKHOMOVSKY.

L’hommage présenté rassemble d’excellents textes qui éclairent le comique au XVIIe siècle, mais aussi le rire à la scène et à l’écran et ce jusqu’à Chaplin, Dario Fo ou encore des films cultes comme Le père Noël est une ordure.

Publications de la fondation Brückner-Kühner

Pour les germanophones, ces publications constituent une série qui, comme Humoresques, s’adresse à un lectorat de chercheurs en humour :

Arnd BEISE, Ariane MARTIN, Udo ROTH (Hgg.), LachArten. Zur ästhetischen Repräsentation des Lachens vom späten 17. Jahrhundert bis zur Gegenwart. Bielefeld, Aisthesis Verlag, 2003, Série Kulturen des Komischen Band 1.

[Différentes sortes de rire. Des représentations esthétiques du rire de la fin du 17e siècle à l’époque contemporaine]. Sont analysés les rires de Mephisto dans Faust, de l’Homme de sable chez E.T.A. HOFFMANN, ou encore dans les œuvres de Wilhelm RAABE, Heinrich HEINE, Thomas MANN, Günter GRASS, etc. …

Jan SIEBERT, Flexible Figuren, Medienreflexive Komik im Zeichentrickfilm. Bielefeld, Aisthesis Verlag, 2005, Série Kulturen des Komischen Band 2.

[Figures fexibles, le comique réflexif des médias dans le dessin animé]. Accélération, exagération, anthropomorphisme caractérisent les dessins animés dont les modes de transgression sont analysés en terme d’effets d’incongruence entre la réalité physiologique et le réalisme des lois filmiques ainsi qu’entre les différents médias.

Friedrich W. BLOCK (Hg.), Komik. Medien. Gender. Ergebnisse des Kasseler Komik-Kolloquiums. Bielefeld, Aisthesis Verlag, 2006, Série Kulturen des Komischen Band 3.

[Comique. Médias. Genre. Actes du colloque de Kassel sur le comique]. Les textes proviennent des deux premiers colloques organisés par la fondation. Le rire au féminin (2000) et le rire dans les médias (2003).

Eckart SCHÖRLE, Die Verhöflichung des Lachens, Lachgeschichte im 18. jahrhundert. Bielefeld, Aisthesis Verlag, 2007, Série Kulturen des Komischen Band 4

[La Curialisation du rire, Histoire du rire au 18e siècle]. Remarquable travail d’anthropologie historique du rire où l’auteur dresse un tableau général des approches et convoque en particulier les analyses de Norbert Elias pour interroger les limites d’un modèle linéaire de la culture du rire.

2004

Dominique NOGUEZ, L’homme de l’humour. Paris, Gallimard, 2004.

Après L’arc-en-ciel des humours (2000) qui s’attachait à qualifier les humeurs impliquées dans l’humour, l’auteur poursuit ici une quête d’identité de l’humoriste. Une démarche intellectuelle qui révèle des exigences personnelles loin de toute facilité.

Adolphe NYSENHOLC, Charles Chaplin. L’âge d’or du comique. Paris, L’Harmattan, 2004.

Edition revue d’un ouvrage depuis longtemps introuvable par un spécialiste incontesté, organisateur du premier colloque international sur Charles Chaplin à la Sorbonne.

Claude de CALAN, Pierre ETAIX, Le clown et le savant. Paris, Odile Jacob, 2004.

Etonnante rencontre que celle du clown-artiste avec un directeur de recherche en physique quantique au CNRS d’où il ressort un cousinage des démarches qui plaira à plus d’un lecteur d’Humoresques.

Sandrine BERTHELOT, L’esthétique de la dérision dans les romans de la période réaliste en France (1850-1870). Genèse, épanouissement et sens du grotesque. Honoré Champion, Paris, 2004.

Une étude brillante du grotesque qui fait la part belle non seulement à la littérature, mais aussi à la caricature. Des liens trop souvent oubliés par les frontières disciplinaires.

Sophie DUVAL, L’ironie proustienne. La vision stéréoscopique. Honoré Champion, Paris, 2004.

L’ironie suscite toujours plus d’intérêt. Au-delà de l’étude proustienne, la fiction romanesque y est très utilement présentée comme dispositif réflexif.

Frédéric WORMS (sous la dir.), Le moment 1900 en philosophie. Presses universitaires du Septentrion, 2004.

L’approche des positions théoriques de Bergson et Freud proposée par Catherine Kintzler dans son article en suite à l’étude de Frédéric Worms dans Freud et le rire (1993) ne convainc pas par l’évidence absurde de l’argument selon lequel seraient drôles les camps de concentration traitant les individus comme des choses.

Daniel GROJNOWSKI, Comiques d’Alphonse Allais à Charlot. Le comique dans les Lettres et les Arts. Presses universitaires du Septentrion, 2004. Reprise remaniée de trois articles dont un paru dans Humoresques (janvier 2001).

Paul ARON (sous la dir.), Du pastiche, de la parodie et de quelques notions connexes. Editions Nota Bene, 2004.

La diversité des formes du XVIIème siècle aux réécritures oulipiennes apporte un argument supplémentaire aux recherches concernant les domaines abordés.

Ludger SCHERER & Rolf LOHSE (Hrsg.), Avant-garde und Komik. Éditions Rodopi, 2004.

Les courants littéraires et esthétiques sont passés au crible des spécialistes européens, dont Rolf Lohse dont nous avons déjà signalé la thèse sur Cami.

TOPOR, « Dessins paniques », catalogue de l’exposition au Musée d’art moderne de la ville de Strasbourg, coédition Hazan, 2004. Commissaire Thérèse WILLER.

Superbe catalogue pour la superbe exposition qui s’est tenue au musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg (juin-septembre 2004). Thérèse Willer, conservateur du Centre Tomi Ungerer, en a assuré le commissariat.

Les Cahiers de l’humoir, « Topor, l’homme élégant ». Edition établie par Christophe HUBERT, sd (2004). www.rolandtopor.net

Très belle réussite que cet album de témoignages, textes et illustrations de et sur Topor.

De Gavarni à Debré. Regard d’un collectionneur d’estampes au XXème siècle. Paris, Somogy éditions d’art/Saint Denis, Musée d’art et d’histoire, 2004.

Trésors trop méconnus de nos musées, la caricature doit beaucoup de sa reconnaissance aux collectionneurs et à leur générosité.

Yak RIVAIS, L’art H.O.P. l’humour noir! L’humour noir dans les arts plastiques. sl, Eden, 2004.

Présentation subjective d’un passionné de l’humour noir.

Ridiculosa, « Les animaux pour le dire. La signification des animaux dans la caricature », n°10, 2003 et « Peinture et caricature », Actes du colloque de Brest, 13-15 mai 2004. n°11, 2004.

Nous saluons cette revue « sœur » avec intérêt. Les auteurs – qui sont parfois aussi ceux d’Humoresques - dressent un tableau très riche des thèmes abordés.

Gus BOFA, La Croisière incertaine. Paris, Seuil, 2004.

Réédition d’une rare qualité d’un ouvrage réservé jusque-là aux seuls bibliophiles. Gus Bofa, un grand du graphisme humoristique et de l’illustration. D’autres titres sont désormais accessibles : Libido (Seuil), Malaises (Cornélius), Slogans (Cornélius) et Synthèses littéraires et extra-littéraires (Cornélius).

DOBRITZ, Les aventures de Robin de l’île. Sur l’île y a de l’odyssée. Paris, edito.com, 2004.

Le dessinateur de presse s’aventure dans la bande dessinée.

Etienne CORNEVIN, Nouvelles hybrides, n°3, septembre 2004.

Fidèle à lui-même, Etienne nous mène …où il veut, y compris avec Maurice Henry dans un bar cannibale.

Eliane BERANGER, Rire/faire-rire et chemin spirituel, une esthétique de la dévotion. Thèse soutenue en octobre 2004 à Paris 8 - référence ANRT 47507. (prix: 38,50 € à ANRT, atelier national de reproduction des thèses, 9 rue Auguste Angellier 59046  Lille cedex, tél 03 20 30 86 54 21 95, anrtuniv-lille3.fr, www.anrtthèses.com.fr, Service "Thèse à la Carte".

La thèse porte sur le rire en Inde. Les intrications du rire et de l’expression du sacré sont une source permanente de surprise à l’encontre d’une culture très éloignée de la nôtre.

2003

Florence MERCIER-LECA, L’ironie. Paris, Hachette, coll. Ancrages, 2003.

Rares sont les études de l’ironie de cette qualité clarifiante. Les références sont riches d’une vaste culture qui ne néglige pas la modernité.

Robert PROVINE, Le rire, sa vie, son oeuvre. Le plus humain des comportements expliqué par la science. Traduit de l’américain par Jean-Luc FIDEL. Paris, Robert Laffont, 2003.

L’approche du neurobiologiste Robert Provine illustre les réactions de rire spécifiques aux singes et met au cœur du livre la question non résolue des relations entre chatouilles et rire.

Jacqueline HENRY, La traduction des jeux de mots. Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2003.

L’intraduisibilité des jeux de mots est sérieusement menacée à la lumière de l’astuce verbale démontrée par les nombreux exemples (anglais et italiens) analysés dans cette étude.

Yasha David, Tim : Etre de son temps. Catalogue de l’exposition au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, Paris, Herscher, 2003.

Ensemble d’hommages au dessinateur humoristique Tim pour ses engagements politiques, professionnels et amicaux.

Art Press « Le Burlesque ». N° spécial, 2003.

Quand le monde de l’art s’intéresse à ce qui fait rire…c’est fort intéressant.

Michel MEYER, Le comique et le tragique. Penser le théâtre et son histoire. PUF, Paris, 2003.

L’histoire du théâtre est l’objet d’une analyse philosophique des problématiques. Comique et tragique correspondent à des ruptures et l’Histoire peut être interrogée au travers des formes théâtrales.

Philippe PAILLARD, L’humour médecin. Caricatures du monde médical lyonnais (1890-1950). Editions Lyonnaises d’art et d’histoire, 2003.

Les salles de garde des hôpitaux lyonnais dévoilent les talents cachés des médecins et internes durant les années 1890-1950.

SAKI (H.H. MUNRO), Nouvelles. (Edition intégrale) Traduites de l’anglais et présentées par Gérard JOULIE. Lausanne, Editions L’Âge d’Homme, 2003.

« La quintessence de l’humour anglais » nous est proposée avec cette traduction française des nouvelles de Saki. Qu’ajouter de plus ?

Pépito MATEO raconte urgence. Montaulieu, Editions Paradox, 2003.

Pépito MATEO raconte itinéraire bis. Montaulieu, Editions Paradox, 2003.

Textes de spectacles suivis d’un entretien sur le travail de conteur avec Nathaël Moreau. De l’auteur, conteur et chargé de cours à l’université de Paris VIII, on retiendra la superbe formule : « l’humour est à l’oralité ce que le soleil est au parapluie, une béatitude interrogative ».

Pépito MATEO, Suikiri et autres histoires. CD de textes enregistrés en public les 3 et 4 décembre 1999 au théâtre de la paillette de Rennes (L’Autre Label, 4-6 rue de la Baudrairie, 35000 Rennes, tel 02 99 67 71 90)

Marc et Pierre ETAIX, Karabistouilles. Paris, Seuil, 2003.

Des textes brefs, brillants, pétillants d’humour par Pierre Etaix, illustré de photos par son fils.

Gilbert SALACHAS, Lettres à moitié timbrées. Préface de François Morel, Paris, Atelier Akimbo, 2003.

A. BEISE, A. MARTIN, U. ROTH (Hgg.), LachArten. Zur ästhetischen Repräsentation des Lachens vom späten 17. Jahrhundert bis zur gegenwart. Kulturen des Komischen - Band 1. Aisthesis Verlag, Bielefeld, 2003.

Ensemble d’études théoriques sur les représentations esthétiques du rire de la fin du XVIIème à nos jours qui inaugure une série d’études sur les cultures comiques par la fondation Brückner-Kühner (Allemagne). Nous nous réjouissons de cet élargissement de l’Europe des études du genre risible.

2002

Bruno ROGER-VASSELIN, Montaigne et l’art de sourire à la Renaissance. Saint-Genouph, Librairie Nizet, 2002.

L’extraordinaire connaissance de la culture de la Renaissance de l’auteur nous conduit dans l’intimité de l’humaniste et de son époque. De l’érudition par excellence.

Natalia TAUZIA, Rire contre la démence. Essai d’une thérapie par le rire dans un groupe de déments séniles de type Alzheimer. Paris, L’Harmattan, 2002.

Initiative assez exceptionnelle que cette excellente approche clinique en direction d’une population trop souvent livrée à l’abandon.

Ridiculosa, « Champfleury », n°9, 2002.

Poursuite de l’étude des grands spécialistes de la caricature au XIXème siècle.

Avner et Noémie ZIV, Humour et créativité en éducation. Paris, Creaxion, 2002.

Reprise actualisée de l’ouvrage publié en 1975 par ces deux psychologues – le père et sa fille. Les travaux français sont évoqués avec Françoise Bariaud, en excellent voisinage avec Pagnol et Bergson.

Le Philosophoire, Laboratoire de philosophie, « Le Rire. Entretiens avec Michel ONFRAY et Catherine KINTZLER ». Printemps-été 2002, n°17.

Revue trouvée au Salon de la revue hiver 2009. Il est encourageant de voir les jeunes philosophes s’intéresser à la question du rire. Les habitués de Corhum retrouveront outre la confirmation de l’extrême variabilité des manifestations du rire, la difficulté à réduire son analyse à une problématique homogène.

2001

André BALTHAZAR/Roland BREUCKER, La trompette. Le Daily-Bul, 2001.

Claude BOURGEYIX/Roland BREUCKER, L’homme est bon, mais le veau est meilleur. Le daily-Bul, 1997.

Deux publications récentes du Daily-Bul qui nous rappellent que l’insolite est à nos portes et combien Roland Breucker était un graphiste original. Nous le savions déjà depuis la publication par les éditions Gilbert Salachas de son extraordinaire Je parle avec les mains (1985).

2000

Marie-Laurence DESCLOS (sous la dir.), Le rire des Grecs. Anthropologie du rire en Grèce ancienne. Collection Horos, Jérôme Million, Grenoble, 2000.

Actes d’un colloque tenu à Grenoble, dont on retiendra que les dieux de l’Antiquité riaient.

1999

Gilbert SALACHAS, Artistes de cinéma. Paris, Atelier Akimbo, 1999.

Retrouvailles toujours aussi agréables avec les dernières productions de Gilbert Salachas. L’extravagance et l’irrespect sont au rendez-vous de l’imagination loufoque. Quant aux 25 portraits des Artistes de cinéma, ils donnent une large part aux artistes comiques, ce qui ne décevra personne. (Atelier Akimbo, 22 avenue de la Porte Brunet. Paris 75019, tel :01 42 03 18 96- www.akimbo.fr- courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ).

1998

Willibald RUCH (editor), The Sense of Humor. Explorations of a personality Characteristic. Berlin, New York, 1998.

Recueil de textes qui contribuent à analyser l’humour comme une dimension de la personnalité dans la longue lignée des travaux de W. Ruch. Suite du match entre hérédité et environnement, qui décidera (peut-être un jour ?) du sort théorique de l’humour en psychologie.

Accueil Bibliographie