Humoresques

La Bible de l'humour noir

images/stories/Ouvrages_Bib/humour noir_300.jpgGaston Kelman, La Bible de l'humour noir. Paris, Michel Lafon, 2012, 18,50€

Mot clé : Afrique, Noir

Si l'expression "humour noir" prête à confusion, le lecteur comprendra vite que le morbide n'est pas le sujet débattu, même s'il n'est pas totalement absent du volume. Plus exceptionnel est le registre proposé par Gaston Kelman, né en 1953 à Douala au Cameroun et sait de quoi il parle. Ecrivain et journaliste, il est l'auteur de Je suis noir et je n'aime pas le manioc (Paris, Max Milo, 2004). L'auteur explique sa difficile recherche du terme le plus adéquat pour évoquer ce genre d'humour et récuse la négritude des grands représentants que furent l'Antillais Cesaire, le Sénégalais Senghor, ou le Guyanais Léon Damas. L'argument le plus fort lui vient du Nigérien Wole Soyinka, selon lequel "un tigre ne proclame pas sa tigritude"...il bondit sur sa proie.

Lettre d'un frère noir à son homologue blanc :
Cher frère blanc,
quand je suis né, j'étais noir,
quand j'ai grandi, j'étais noir,
quand je vais au soleil, je suis noir,
quand j'ai peur, je suis noir,
quand je suis malade, je suis noir,
quand je mourrai, je serai noir.
Tandis que toi, homme blanc,
quand tu es né, tu étais rose,
quand tu as grandi, tu étais blanc,
quand tu vas au soleil, tu es rouge,
quand tu as froid, tu es bleu,
quand tu as peur, tu es vert,
quand tu es malade, tu es jaune,
quand tu meurs, tu es gris,
Et, après cela, tu as encore le toupet de m'appeler "homme de couleur"? (p. 253)

 

 

 

 

 


Accueil CORHUM Bibliographie La Bible de l'humour noir